Accueil
L’ostéopathie ?
Pour qui ?
Première visite
Tarifs
Ma formation
Contact

L’Ostéopathie


Origine de l’ostéopathie



L’ostéopathie a été développée aux USA il y a plus d’un siècle par Andrew Taylor Still.
Il s’agit d’une discipline reconnue par le gouvernement français depuis l’article 75 de la loi 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé. Plus récemment, les décrets du 25 mars 2007 reconnaissent le métier d’ostéopathe et permettent au professionnel enregistré en DDASS (Direction Départementale des Affaires Sanitaires et Sociales) de pratiquer son art.
Elle est aujourd’hui pratiquée dans beaucoup d’autres pays. Il existe plus de 60000 ostéopathes dans le monde, et dans tous les pays où cette profession a été réglementée, les patients peuvent les consulter directement sans passer par leur médecin traitant. L’ostéopathe peut réorienter le patient vers le médecin généraliste lorsque l’origine de la douleur dépasse ses compétences. Il ne pourra donc pas traiter les maladies organiques (tumeurs, infection etc...) mais pourra améliorer le confort du patient présentant ces pathologies.

Concept de l’ostéopathie


Il repose sur deux fondamentaux :

-Le corps est une unité.

Pour l’ostéopathe, toutes les parties du corps sont interdépendantes, par l’intermédiaire des tissus (tendons, muscles, fascias...). Le corps constitue donc une unité fonctionnelle indissociable. Dès qu’une structure du corps présente une perturbation dans son fonctionnement, cela retentit sur celui des structures situées à distance par le biais de ces corrélations tissulaires.
Par exemple : vous avez mal au cou, l’ostéopathe va aller voir le bas du dos pour voir si l’origine du déséquilibre ne vient pas des lombaires. Un peu comme une pile d’assiettes : si celle à la base est mal positionnée, celle toute en haut risque d’être déséquilibrée et tomber.

- La structure gouverne la fonction.

Il s’agit d’un concept fondamental de l’ostéopathie. Dès qu’une structure perd de la mobilité , la fonction qu’elle est censée remplir pleinement est perturbée, diminuée, entrainant un trouble fonctionnel, puis une douleur.
Le but de l’ostéopathe va être de redonner, avec seulement l’aide de ses mains, de la mobilité à la structure afin qu’elle puisse de nouveau jouer son rôle au sein de l’organisme. C’est pour cela que l’ostéopathe ne s’intéresse pas uniquement aux articulations (aux « os » comme on pourrait le penser), mais tout autant aux viscères, au crâne...
Par exemple, un manque de mobilité de l’estomac peut être à l’origine de douleurs gastriques. De même, certains cas de sinusites ou de migraines peuvent avoir des origines crâniennes.

L’ostéopathe aura ainsi non seulement un rôle curatif, mais aussi un rôle préventif.

Création de site internet: Cianeo